Ma photographie

Comme percevoir un mouvement , une ligne, dans ce qui semble être immuable ou grossier

Je me rappelle, aux plus lointain de mes souvenirs, observer déjà les gens, les situations et fermer fort les yeux pour fixer dans ma mémoire l’image, l’émotion et son odeur...

FabienArtist & Photograph

Rêve

Partie 1

Dérive

Partie 2

Impasse

Partie 3
“Je me rappelle, aux plus lointain de mes souvenirs, observer déjà les gens, les situations et fermer fort les yeux pour fixer dans ma mémoire l’image, l’émotion et son odeur.

RÊVE

En commençant mes études par la géologie, j’ai appris à lire ou regarder le monde autrement, à percevoir un mouvement, une ligne, dans ce qui semblait être immuable ou grossier. C’était la se- conde fois que j’arrivais à lire. Je prenais des photos avec l’envie de retranscrire ma vision ou mon interprétation, mais toujours dans une quête du non oubli et de la recherche d’une forme d’éternité. La série* « rêve » reprend cette soif.

DÉRIVE

J’ai ensuite rencontré une muse et mon désir à évolué. j’ai appris à photographier une autre ligne, un autre mouvement, celui des corps et de la danse. Je gardais ma perception des contrastes et de la lumière mais cette fois je ne souhaitais pas conserver. Je souhaitais ajouter un corps au ballet que je regardais. La série « dérive » reprend cet appétit.

IMPASSE

Puis, parfois la vie s’amuse et reprend le sentiment que vous pensiez immuable. La poussière rem- place le désir et s’installe sur vos objectifs. La série impasse reprend cette anorexie.

ANIMUS

Mais alors que l’on pensait à son épilogue, un nouveau chapitre s’ouvre, une nouvelle muse fait son entrée à jardin, côté coeur. N’a pas conscience ni de la grâce qu’elle emmène avec elle ni de tout le reste d’ailleurs. La faim revient mais pas seulement… l’envie de nouvelles saveurs et la gourman- dise font leur apparition.
https://www.youtube.com/watch?v=AY7jrCLn_Lg&feature=youtu.be